L’impression au PVA

La problématique de l’impression 3D c’est la forme des pièces. Sous l’effet de la chaleur le plastique déposé peut se déformer sous l’effet de la gravité. On a recours alors à des supports d’impressions. Jusqu’à peu ces supports étaient de la même matières que la pièce, s’ensuivait alors un méticuleux curage laissant souvent des cicatrices. Ça c’était avant le PVA…

Le PVA est un plastique qui se dissout dans l’eau. L’intérêt est d’imprimer les supports des pièces avec ce matériau. Une fois l’impression terminée on jette le tout dans l’eau tiède et oh miracle la pièce finale apparaît immaculée. Du moins c’est la théorie des vendeurs de PVA… la réalité est ailleurs 🙂

Voulant faire bénéficier de cette avancée à nos adhérents j’ai donc acheter du PVA. En première constatation le fil est très souple et ressemble a un spaghetti cuit. Là est le premier problème que je rencontre. Le fil s’échappe de l’extrudeur!

L’idée serait de rallonger l’extruseur pour capturer le filament juste après son passage après la roue dentée. N’ayant pas de tube ayant le bon diamètre je décide de le fabriquer sur mesure, après tout ça sert à ça un fablab 🙂 Donc voici comment j’ai procédé :

Je prend une simple vis que je décapite sur le champ à la scie à métaux.

.IMG_20150217_185412

Je perce en son centre, à l’aide du tour, un trou de 2mm sur quelques cm.

IMG_20150217_151405

le percage sur plusieurs cm m’a pris pas mal de temps

Je change d’outil et je réduit son diamètre extérieur.

IMG_20150217_161311

Usinage en douceur

Après plusieurs essais j’arrive finalement à insérer la rallonge dans le tube de la tête chauffante.

IMG_20150217_162138

La rallonge est à gauche sur la photo

Il ne me reste plus qu’a remettre tout en place et ajuster la hauteur.

IMG_20150217_190512

On voit bien la rallonge qui dépasse et capture le fil juste après la roue

Le tour est joué le filament ne peut plus fuir, l’extrusion du PVA se passe bien dorénavant 🙂

Demain le chapitre II : première impression au PVA et ABS