Bien débuter avec la découpe laser

La découpeuse laser est un outil fantastique. elle permet la découpe de matériaux mais aussi leur gravure en surface. Rapide et précise elle fonctionne presque comme votre imprimante papier. Toutefois pour que votre « impression » se déroule comme prévu il y a un formalisme technique et de bons procédés à suivre.

IMG_20141203_133903

Un porte cartes de visite original

 

La gravure

La gravure est sûrement ce qui se rapproche le plus de l’impression classique. N’importe quelle image sera convertie en niveau de gris par le driver puis gravée par le laser. Ca parait simple? Ca l’est.

Mais… avant d’amener vos images au fablab suivez ces 2 conseils:

1.  Bannisez les formats compressés tel le JPEG. Préférez les format TIFF, PNG en haute résolution. La compression génèrent des pixels que l’on ne voit pas forcément à l’oeil nu sur l’écran mais qui seront retranscris en gravure par un nuage de points.

compression

Une image JPEG trop compressée

2.   Convertissez vous même vos images en niveau de gris. L’oeil peut être trompé par l’illusion d’un contraste entre 2 couleurs, en travaillant en niveau de gris vous verrez ce que vous obtiendrez.

illusion couleurs

Une image en couleur

illusion NVG

La même convertie en niveau de gris

 

 

 

 

 

La découpe

A l’inverse d’une gravure qui se fait de manière matricielle, une découpe se fait de manière vectorielle. Le laser suivra un chemin dessiné, tel une voiture qui suit une route. Il vous faut utiliser un logiciel de dessin vectoriel comme Inkscape, Illustrator ou Corel Draw.

Pour que la machine comprenne qu’il faille découper au lieu de graver on va jouer sur 2 facteurs :

  1. L’épaisseur de trait
  2. la couleur

Par exemple notre « TROTEC – speedy100 » comprendra qu’il faut découper si le trait est de 0.01mm et s’il est rouge « pur ». On obtient un « rouge pur » non pas en utilisant la palette de couleur de votre logiciel préféré, mais en tapant son code RVB, ici pour le rouge on doit le coder en [255,0,0].

Un conseil : oubliez définitivement l’usage d’une quelconque palette de couleur.

Réussir ses découpes en y mettant de l’ordre

Il y a d’autres couleurs pour la découpe, la Trotec accepte jusqu’a 16 couleurs différentes. L’usage veux qu’on utilise le rouge pour la découpe et le noir pour de la gravure, respectez ce consensus entre fabricants et makers SVP.

impecr trotec

Dans la grande majorité 2 ordres de découpes suffisent

Chaque couleur définit un ordre de découpe et varie selon la marque de la découpeuse laser. L’intérêt est qu’on peux ainsi dire à la machine de découper « là en premier » puis de « découper là ensuite ». Indispensable si l’on veut un respect de ses cotes, en effet si on découpe l’extérieur avant l’intérieur il est fort probable que cela bouge et que les trous ne soient là ou on les attendais. Il est donc important de commencer les découpes intérieures puis de terminer par les extérieures.

pied porte carte

Dans l’exemple du porte carte en photo les trous carrés rouges seront découpés avant le contour du pied

 Les matériaux

Il est tentant de fouiller sa cave pour ramener de vieilles planches de bois ou de plastique. Mais attention toute découpeuse à ses limites, certains sont interdits et d’autres déconseillés. Voici une liste non exhaustive :

Interdits  à l’usage :

  • Le PVC, sa molécule contient 60% de chlore qui va donc se transformer en acide chlorhydrique. Game over pour les parties mécaniques, la lentille, le filtre et pour finir vos tendres poumons
  • La fibre de carbone sur une trop grande épaisseur. Selon la puissance du faisceau il y a une épaisseur limite. Fumée abondante
  • Les matériaux inflammable ou salissant. Un jour un petit malin à voulu couper une plaque de goudron et puis tout est devenu noir…

Mauvais résultats :

  • Les bois d’essence durs. Préférez le pin, le sapin et le contreplaqué
  • Le PMMA étiré qu’on trouve dans les magasins de bricolage donne des traits de coupe jaunis et craquelés. Amenez du PMMA coulé si vous voulez une finition impeccable.
  • L’alu non anodisé ne se grave pas.
  • Les matériaux trop réfléchissants et durs à la fois, sauf si vous cherchiez à découper le faux plafond.

De manière générale, ne retirez pas le film de protection sous une plaque plastique vous risquez d’avoir la marque de la grille de soutien imprimée au verso.

 En résumé

Notre Trotec speedy100 fera des merveilles avec :

  • des traits de découpes de 0.01 mm, en rouge [255,0,0] pour tout ce qui est intérieur
  • des trait de découpe en bleu [0,0,255] pour les contours extérieurs
  • des images TIFF, PNG  pour les logos et texte
  • ou du JPG  haute résolution pour les photos
  • en niveau de gris pour éviter les mauvaises surprises
  • des plaques de taille maximum en 610 par 304 mm
  • en bois contreplaqué, medium, pin ou sapin jusqu’a 12mm d’épaisseur
  • du plastique en PMMA coulé et en laissant les film protecteurs

Fichiers

Porte cartes de visite