Découpe et gravure laser

La découpe et la gravure laser sont très accessibles grâce à la Trotec Speedy 100, un incontournable des FabLabs français : avec un logiciel de dessin vectoriel, cela suffit à définir par le tracé et quelques couleurs spécifiques ce que l’on souhaite réaliser.

Les réglages de la machine sont facilités par les expérimentations que des bénévoles ont réalisées pour construire une matériauthèque de tous les supports utilisables à SoFAB. Merci à eux et en particulier à Jérôme !

Nous avons également de très bons retours sur la rapidité d’exécution. Un critère appréciable quand on est assailli d’un public impatient comme notre ami Franck Revol – directeur commercial de Trotec – ci-dessous lors de la première utilisation publique de notre machine au Business Pôle en octobre 2014 :

20141009_115221

L’atelier de fabrication numérique est donc équipé de cette machine de gravure et de découpe à laser CO2 (60 watts) et à laser fibré (30 watts), modèle Speedy 100 de la marque Trotec.

C’est un modèle adapté pour un Fab Lab car le fabricant suit la communauté des makers depuis de nombreuses années, notamment par un accompagnement des écoles (architecture, ingénierie, commerce), des universités, des laboratoires de recherche et des associations – comme Pobot qui a bénéficié d’une expertise technique de leur part en juillet 2011.

20141022_190806Les critères de sélection de la marque et du modèle ont été les suivants :

  • simplicité d’utilisation pour rendre accessible la fabrication de pièces à un maximum de personnes
  • longévité, facilité d’entretien et faibles besoins de maintenance pour avoir un usage quotidien sans surprises
  • disponibilité du service technique pour répondre aux problèmes afin de laisser libre court à l’imagination du public
  • technologie du laser adaptée aux matériaux les plus courants à notre niveau : bois, papiers, plastiques

Comme vous le voyez, la puissance du laser est venue au second plan, ainsi que les dimensions. Avec 60 par 30 centimètres, la surface de travail est parfaitement adaptée aux projets qui nous ont été présentés lors de la préparation du Fab Lab pour en faire un lieu collectif le plus polyvalent.

2015-06-19 18.33.27Pour les dimensions supérieures, d’autres solutions existent, en particulier la mise en relation avec le Fab Lab de Carros (Artilab de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat PACA) qui dispose d’un routeur CNC de grande dimension et d’une découpe laser grande taille.

Pour une utilisation optimale de la découpeuse nous vous conseillons de suivre ce petit tutoriel.

Un outil pratique est mis à disposition des utilisateurs de la machine laser : un exemple de chaque matériau déjà utilisé à SoFAB est conservé pour mémoriser les paramètres pour la découpe et pour la gravure et pour montrer le résultat.

 

Matières utilisées

Matériaux autorisés

  • tous les bois sauf medium (MDF)
  • L’isorel
  • les plastiques acryliques (plexiglas, …)
  • le carton, les papiers
  • La mousse de polyuréthane <5mm

Les métaux et le verre ne peuvent pas être découpés mais seulement gravés.

Matériaux interdits

  • le PVC (contient du chlore)
  • le vinyl (contient du chlore)
  • le Teflon (contient du fluor)
  • le néoprène (contient du chlore)
  • les cuirs teintés et ceux traités chimiquement et d’épaisseur >1mm
  • certains polycarbonates dégageant une désagréable fumée jaune qui tâche la surface

Nos articles sur le sujet

  • Des maquettes de précision laser
    Nous avons testé l’utilisation de fichiers vectoriels pour découper des maquettes de paysages à partir de cartes avec courbes de niveau.
  • Le chanfreinage laser
    Dans une utilisation classique la découpesue laser ne permet que des coupes droite du matériaux. Les assemblages de boites doivent se faire par des tenons et mortaise, c’est l’usage et l’esthétique laisse parfois a désirer . J’ai donc fabriqué une rampe inclinée qui maintient la plaque à découper à 45°. L’utilisation de la lentille de… Lire la suite »Le chanfreinage laser
  • Mini-conf : la découpe laser
    Le découpage laser a été utilisé dans l’industrie à partir des années 1980. Depuis, il s’est répandu et banalisé. Dans le secteur de la transformation des métaux, il est complémentaire à d’autres procédés comme le découpage par jet d’eau ou le poinçonnage.
  • Inkscape et découpeuse laser
    Animée par Thierry Accart la conférence visait à initier les participants à l’usage d’Inkscape. Ce logiciel de dessin vectoriel opensource permet le pilotage de la découpeuse laser. S’en ai suivi d’une démonstration par le fabmanager des possibilités de gravure et de découpe.
  • Bien débuter avec la découpe laser
    La découpeuse laser est un outil fantastique. elle permet la découpe de matériaux mais aussi leur gravure en surface. Rapide et précise elle fonctionne presque comme votre imprimante papier. Toutefois pour que votre « impression » se déroule comme prévu il y a un formalisme technique et de bons procédés à suivre.

Laisser un commentaire